« Nova, photo choc dans le Yomiuri | Accueil | Tout est promotion au Japon »

14 novembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

francois

quand je cherchais un appart le mois dernier, je suis alle dans une agence qui me sortait les fiches descriptives des appartement et c'etait ecrit clairement dessus: "les Gaijins ne sont pas acceptes"
je lui ai demande si ca posait pas un probleme mais elle m'a dit que pour les Francais c'est pas grave, surtout si je vis avec ma copine Japonaise...

j'ai ensuite eu une petite conversation la-dessus avec ma copine qui ne comprenais par pourquoi ca pouvait me choquer
elle trouvait ca plus fair que ce soit declarer noir sur blanc, plutot que de ne pas l'ecrire et qu'on refuse de louer l'appartement sans donner d'explication

je n'arrivais pas a lui faire comprendre que le fait qu'on puisse declarer une clause raciste pareil aux yeux de tout le monde montre une impunite qui est pire qu'un racisme cache

JIM

Alors la, je suis en plein dans une recherche d'appart, et il n'y a pas ce logo dans les agences ou je vais, mais il y avait a des fois des mentions comme quoi les etrangers etaient acceptes... Par contre l'an dernier un de mes amis cherchait un appartement avec sa femme japonaise, et sur une annonce il y avait marquee animaux domestiques et etrangers interdit... Sa femme ne comprenait pas ce qu'il y avait d'outrageant dans cette annonce... Ca fait peur quand meme.
Mais je crois qu'il y a une association d'etrangers qui attaque en justice systematiquement ce type de discrimination, suffit juste de leur donner le nom de l'entreprise, par contre je me rappelle plus l'adresse du site.

ph

Dans ma scolarité, j'ai eu l'occasion d'avoir un cours de management interculturel. On a eu un topo sur le choc culturel, étant décomposé en 5 étapes :
initial excitement, appelé "honey moon stage"
disenchantment
adjustment
acceptance
biculturalism
reentry to home culture

Tu nous ferais pas du rejet en masse depuis 1 voire 2 mois? :-)
Avoir un esprit critique sur son environement est fondamental...mais à la lecture de ton blog, seules des idées noires et autres pensées négatives transparaissent. Manque un peu de fraicheur et de légereté pour contrebalancer un peu tout ça.

Ensuite bon, un blog est une démarche personnelle, tu le gères comme tu l'entends :-)

f-cad

La mention "animaux et etrangers acceptes" est en effet un classique oui.

Un gain de temps non-negligeable pour tout le monde.

Le probleme est tout simplement lie a ceux qui se lancent dans de la collocation sauvage, que de faire de la fete de type "estudiantine", avec alcool et bruit a volonte est une facon de faire decouvrir sa culture a "l'indigene local tellement peu tendance".

voila, un peu de deuxieme degre pour detendre l'atmosphere.

Thomas

ph: pas de rejet en masse, sinon, la pêche aux dauphins m'auraient dégouté.
Les étapes que tu donnes, c'est intéressant, mais as-tu les références de cette étude ? Sur quel type de population et dans quel pays cette étude a été faite, si étude il y a ?


Ces problème de xénophobie qui font l'actualité parfois, ce n'est pas un rejet du Japon. C'est bien un rejet des étrangers. Ceux qui acceptent ça, non pas l'excuse de la longévité ici.
De plus, mon blog n'est, j'espère pas, un blog «vie ma vie au Japon». Je n'y parle pas de tout ce que je rejette ici et encore moins de tout ce que j'aime.

Là où tu as raison, c'est au sujet de la période "honey moon stage": il m'est difficile de m'ébaïr devant tant de chose qui font le Japon, au premier regard. Mais l'important n'est il pas de voir ce qu'il y a derrière ?
Dans la période honey moon, tu ne parles pas japonais (donc tu ne comprends pas qu'il y a du racisme dans un papier comme ci-dessus), mais tu sais reconnaître tous les clichés appris en France.

Certes, il y a des jolis sakura, les feuilles à Kyoto attirent beaucoup de monde en ce moment et tellement de Japonaises ont un sac Hello Kitty...

Ne te trompe pas, avec ce post ou ceux concernant la pétition, ce ne sont pas des idées noires de ma part. Je ne me considère pas comme encerclé de xénophobes ici, et je vis plutôt bien au Japon. Je le redis, c'est une rejet des étrangers que je pointe du doigt, il ne s'agit pas de mon rejet du Japon.

ph

Ne vois pas une critique dans mon commentaire, je décrivais juste mon ressenti, un changement de ton depuis quelques temps.

Je trouve par exemple le mot xenophobie un peu fort en ce qui concerne la brochure de location. La raison peut être tout autre, par exemple cette agence a peut être des employés qui parlent anglais (à ce moment là, pourquoi l'écrire en japonais? ok, je te l'accorde :-) ).

Je n'ai pas les références en tête. Je pourrais essayer de chercher ça. Si je me rappelle bien, c'est une théorie pouvant s'appliquer à tout pays. Des durées avaient même été données pour chaque étape.
Perso, j'ai du mal avec ce genre de théories, parce que ça revient à faire des généralités avec des individualités...pas forcément probant.

Thomas

ph, je ne comprends pas:
«Je trouve par exemple le mot xenophobie un peu fort en ce qui concerne la brochure de location. La raison peut être tout autre, par exemple cette agence a peut être des employés qui parlent anglais»

Ne cherche pas trop de raisons autres, c'est bien de la xénophobie.

ph

Là non plus je ne te comprend pas.

Si on part de l'hypothèse que personne ne parle anglais dans l'agence, ca leur complique beaucoup de chose s'ils ont un client étranger ne maitrisant pas le Japonais. Comment lui faire comprendre par exemple les conditions de location (bail, résiliation du bail, loyer, date limite de payement etc...)? Beaucoup de soucis, ou de problèmes de communication en perspective, donc économiquement moins rentable.

Bien sur ça me fait bizarre de lire "interdit aux étrangers", mais je n'y trouve pas un fondement xenophobe, mais économique.

francois

non, l'icone c'est pas pour dire que l'agence est open aux etrangers
c'est pour dire que cet appartement est ok pour les etrangers

c'est rarement les agences qui bloquent, c'est les proprios qui ne veulent pas qu'un etranger vive chez eux

Hajnal

Zut... j'ai écrit un message qui soit est parti dans le cyberespace à l'insu de mon plein gré, soit va apparaître tronqué. Damned.
Bref. Je faisais part de mes considérations sur la xénophobie bon enfant et naïve des Japonais; et je narrais mes souvenirs d'ancienne combattante, quand je vivais dans les années 90 dans la résidence des étudiants étrangers de Tokyo Gaigodai. Le gardien, qui travaillait là depuis des années et avait un excellent contact avec les étudiants, d'où qu'ils soient, nous avait déclaré, lors d'une bônenkai bien arrosée, que si jamais un de ses enfants voulait se marier avec un étranger, il s'y opposerait de toutes ses forces. Il nous aimait bien tous, nous a t'il assuré, on était des jeunes bien et charmants, mais il ne voulait pas de ça chez lui. Parce qu'il n'est pas possible de communiquer avec les étrangers. Ce qu'il faisait pourtant tous les jours, et très bien, dans son travail. Et pan, prends toi ça dans ta kokusaika, Japon.

JeanJean

Je suis d'accord que la premiere fois,
cela peux choque, surtout si la mention ok/interdite pour etranger ce retrouve a cote de celle pour Ok/interdit pour animaux de compagnie.

Mais mettons nous a la place du proprio.
Cela arrive des locataires mauvais payeur, qui disparaissent dans la nature.
Sauf que si le locataire est japonais, il est facile a retrouver.
Si c'est un etranger, il peux n'importe quand quitter le Japon.
Je crois que c'est surtout ca qui effraie
le plus les proprietaires de louer a des etrangers.

ghismo

JeanJean et Ph, vous êtes déprimants.

fura

C'est evident que cette agence n'a fait que prendre le devant sur le coup de fil indispensable au proprio quand on vient pour demander une location , qui est systematiquement : "bonjour, j'ai un locataire potentiel, MAIS c'est un etranger, est-ce-que c'est OK quand meme ?". Si on pense que cette demarche est legitime, il n'y a rien de choquant. Sinon, si. Et inconstitutionnel, de toutes facons. Et impuni/ignore, malheureusement.

Les arguments lus plus haut qui essayent de justifier un comportement xenophobe (= mefiance de l'etranger) en se basant sur l'hypothese de depart que l'etranger ne comprend rien et est un fraudeur en puissance sont simplement narvrants.

julian

C'est pas plus choquant que si y'avait une pancarte "Interdit aux chiens et aux juifs" sur la porte de ta boutique...

Incroyable qu'on essaie même seulement de justifier ça.


ph

Y'a pas, ça ne me choque pas. Le seul truc qu'on pourrait reprocher à ça, c'est le fait qu'ils partent de l'hypothèse que "l'étranger" ne parle pas Japonais. Combien à parier que cette "interdiction" saute, une fois qu'on entre dans l'agence et que l'on s'exprime tout à fait correctement?

Au passage, je précise qu'en France, bon nombre d'agences exigent au locataire d'avoir une personne francaise, qui se porte caution. Et ça, ca n'est dit qu'une fois les négociations relativement bien avancées. C'est autrement plus mesquin.

fura

J'en suis a mon 4eme appartement au Japon et je prends volontiers le pari.
Il est completement vain d'essayer n'importe quelle negociation, meme si on parle tout a fait correctement le japonais et qu'on a toutes les bonnes references du monde.
Si le proprio a dit pas de gaijin au debut, c'est pas de gaijin un point c'est tout.
S'il n'a pas donne d'instruction, c'est a voir. Ici la regle est clairement donnee, et c'est certainement pas l'employe de l'agence qui va se mettre a la discuter.

Au Japon aussi il est indispensable d'avoir un Japonais qui se porte caution, et parfois on exige plus qu'un ami.

Lionel Dersot

Donc le Japonais moyen est franchement xénophobe, alors que le Français moyen est mesquinement xénophobe. La franchise étant une qualité en comparaison de la mesquinerie, elle affranchit donc la xénophobie du Japonais moyen qui lui, oh respect pour la dignité des pragmatiques!, affiche au moins franchement la couleur dans le menu.

La question de la xénophobie étant ainsi magiquement évacuée, il ne reste plus donc qu'une question de francs contre mesquins. Les francs gagnent bien sur avec félicitations du jury.

ph planqué derrière votre pseudo, vous voulez que je vous dise ce que vous êtes?

Docteur Peuplu

C'est peut-être un argument de vente ? "Vous, étranger, soyez sûr que nous vous trouverons un logement!"

Quoi je suis naïf?

Thomas

ph: tu parie combien ?
il ne s'agit pas du problème de la caution, mais du bruit et des odeurs, et tu le sais.

ph

Lionel, oui, j'aimerais bien que vous me dites ce que je suis.

julian

En tous cas, ici, on peut pas dire que le ph est neutre.

Merci, de rien, ça fait plaisir de participer au débat.

Abdel

moi je dirai a ma femme d'aller a l'agence vu que je parle pas trop bien le japonais, mais sa me choque qaund meme! mon proprio m'adore (peut etre parce que je pay a temps).

ph

Lionel, je suis sérieux, allez jusqu'au bout de votre pensée.

Thomas

ph, plutôt que de répondre à la provocation, tenez-vous en au font du sujet.

Christophe

Pour nous le proprio est tres sympa. Appartement loue depuis la France avant notre depart, pas de key money etc... Et depuis les soucis novaesques, il nous laisse le temps de payer le loyer (que l'on fini par payer grace a mon baito et nos cours prives). Mais on est conscient que c'est la perle rare...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.