« Jama, moi ? | Accueil | Newsletter Alibaba »

30 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maro

Je suis vraiment content que ma compatriote se sont rendue compte de quelque chose d'important.
Les média en question ont peur. De quoi? De Internet. Toujours, dans les infos données par les média, on dit que Internet est quelque chose de dangereux. Quand il y a une affaire qui concerne Internet, les média commencent à l'attaquer avec plaisir. Sur ce point, je comprends bien. Pourtant, le problème est que personne, aucun critique les média, sauf les gens sur Internet qui sont apparus il y a un peu de temps.
Alors les média peuvent toujours être la "Justice". Malheureusement, les média sont devenus quelque chose qui existent seulement pour leur intérêt et leur idéologie. C'est vrai qu'ils sont privés. Donc ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent. En même temps nous avons le droit de ne pas les croire.
Enfin, dans la politique, un monde de l'élite, il n'y a pas la "justice". Le messie n'existe pas au Japon, parmi les Japonais. En fait c'est vous, les étrangers qui regardent bien au Japon. Maintenant qu'aucun député, aucune élite pensent à mon pays et mes compatriotes, c'est les opinions étrangères qui changent ce pays et ces gens.
Ce n'est pas une blague. Pour changer la situation, il faut la nouveauté qui n'existe pas dans cette structure. Internet peut être un pont pour ça.

Un gars a Tokyo

bof l'article.. ca ne dit rien si ce n'est des bêtises.. rumeur de pot de vin de TEPCO, que le gvt cache des choses, ca n a pas de sens ;-)

tout le monde peut faire des relevés de radioactivité, c est impossible a cacher..

même green peace dit que les données transmises par le gvt Japonais sont correctes.. ( Green peace n'est pas copain avec le gvt Japonais haha)

Alors il ne faut pas dire n'importe quoi...il suffit de bien s'informer, et savoir filtrer les infos qu'on reçoit..

ps: oui je suis a Tokyo, et je compte bien y rester ;)

sinon, ben félicitation pour le futur bébé ^_^

Keiko

Bonjour.

Si, mon opinion donne le souci inutile pour des gens qui havite au japon (et a tokyo bien sur), je m'excuse.

Je ne veux pas dire que "tout les informations de gvt n'est pas vrai". (Peut etre j'ai utiliser le mot "ment" tros...)
Je ne pense pas le données numérique officiele est altéré.
Mais je m'inquiete que le gvt dit toujour "no problem, (pour en ce moment)" et ne dit pas du risk.

Des gens qui est a la région dangereux sont encore laissé tomber.
Je suis fache a TEPCO et gvt qui ne pense que toujours " comment eviter (reduire) des responsabilite" et ignore de la vie.

Permetez-moi, je peux pas parler bien francais.
Je veux dire beaucoup de chose pour precise mais ca cout toujours beaucoup du temps pour expliquer...

Yu à Tokyo

企業や国がなんでも隠していると考えることを好む人も確かにいますが、私はkeikoの考えに反対です。たまたまフランス語が出来る人の意見がすべての日本人の意見だというわけではありません。自分はフランス語を読むことは出来るけれど書くことが出来ないのでもどかしく思っています。
Je suis contre d'un avis de Keiko !

japonais a paris

Je vais essayer de m'exprimer en français. Je suis un japonais qui habite à Paris depuis quelques années.

Comme un gars à Tokyo le dit, tout le monde peut relever le niveau de radioactivité, il sert donc à rien d'essayer de cacher ces données...

Je suis totalement d'accord de dire que Le gvt et Tepco ont trés mal géré la situation. Mais je ne pense pas qu'ils ignorent la vie pour éviter de prendre la responsabilité.

Ils sont simplement incapables de décider vite. C'est ça, le système japonais. Il n'est pas adapté à des situations imprévus.

Quant à l'histoire de pot-de-vin, il me semble qu'elle est très mal exprimée par Keiko. En lisant son commentaire, on a l'impression que TEPCO a payé aux spécialistes pour ne pas donner des commentaires alarmistes concernant cette crise nucléaire.

Mais ce qui est écrit dans le lien, c'est que TEPCO avait versé depuis des années des dons à plusieures universités, y compris université de Tokyo, pour faire des recherches sur l'influence des radioactivités sur le corps humain. (Bien sûr, il n'est pas impossible que TEPCO faisait ces dons pour tirer des conclusion qui puissent orienter des opinions publiques pour l'élargissement de la part de nucléaire... Mais c'est une autre histoire.)

Pour information, le total des dons donnés à l'université de Tokyo en 2010 atteint presque 70 million d'euros. Vu la taille d'entre prise, cette participation ne semble pas démesurée.

Mes amis et mes parents qui habite au nord de Tokyo, donc un peu plus près de la centrale par rapport à Tokyoïtes, ils pensent eux aussi que le gvt et Tepco tentent de minimiser la situation, mais ils continuent à vivre normalement sans être trop inquiétés. Même s'ils ne font PAS TOTALEMENT confience au gvt, mais ils font quand même confience en eux. C'est vraiment japonais. Et je pense que cette manière de penser est très utile pour vivre la situation de crise.

S'il n'y a que des gens qui trouvent des complots partout et passent leur temps à les dénoncer, on ne pourra plus avancer.

Keiko

Bonjour.

Oui,C'est vrai que si il y a beaucoup des gens comme moi(qui se mefier et s'inquete), ca sera difficile de garder la situation calme, ca peut deranger d'aide de desastre.

Mais depuis longtemps, je pense pourquoi le probleme de la "年金(pension)" s'est cause,
pouquoi meme si la finance tourne pire, le salaire des montees de l'employe publiques,
pouquoi beaucoup de primes ne passent pas a developpement de nouvelle energie?
... Je peux pas dire tout.
Ils sont pas des resultats de que on crois le gvt et massmedia tros, ou notre indifference?
(Je sais que aussi "Le degre de societe d'elargissement d'intervalle" ici, c'est mieux que d'autre beaucoup de pays quand meme.)

Je dois dire que mon opinion n'est pas de la majorite de japonais peut etre.
Je suis une des amies de Thomas par chance et J'ai accepte le interview.
Je ne suis pas un politicien, ni journaliste, ni quelqu'un qui s'amuse de inciter.

Je suis desole a Thomas si cette interview cause la confusion.
Mais aussi je crois que c'est pas mal que on peut voir des opinions de cote differente comme ca...

Thomas

Tu n'as pas à être désolé Keiko ! Et je suis impatient de partager et lire d'autres avis ici. Merci.

Un gars a Tokyo

tu n as pas a etre desole Keiko san ;-)
chaqu un a le droit de donner son avis, et je peux tout a fait comprendre ton point de vue.

Je dis juste que je ne vois pas comment le gvt et TEPCO pourrait gerer la crise autrement.. ils font du mieux qu is peuvent avec les moyens qu ils ont.. et ils ont pas mal de moyen!

Dans un autre pays que le Japon je ne crois pas que cette crise se serait passe comme ca.. si ca avait ete en France par exemple ( je prend l'exemple de la France car ce blog est Francais ^^) je crois que ca aurait ete le chaos total.. et donc en plus de devoir s occuper d un grave probleme nucleaire, le gvt aurait du s occuper egalement de gerer la population.. ( je ne parle meme pas de devoir gerer une catastrophe d un tremblement de terre de 9.0 et d un tsunami meurtrier en plus du nucleraire, car la, y aurait plus eu de France lol)

Donc en ce qui concerne la crise actuel je ne penses pas qu elle pourrait etre mieux gere que ca..
un perimetre de securite a directement ete mis en place des les 1er jours.. puis a ete agrandit en fonction de la situation.. le perimetre actuel selon les expert de different pays est suffisant ( si certain pays on mis un perimetre plus grand pour leur ressortissant c est juste politique.. le SI JAMAIS il se passe quelques chose, il risquerqit d y avoir des plaintes dans les pays concerne " pourquoi n avez vous pas proteger mon fils, vous auriez du l evacuer blablabla".. mais ces meme pays disent aussi qu actuellement le perimetre etablit est suffisant .. )

Par contre en ce qui concerne la gerance de site nucleaire par TEPCO ( et les autres exploitant aussi! ) hors crise, la il y a un probleme.. la securite insuffisante, faire de l'argent a tout prix, etc) il va falloir revoir tout ca, et beaucoup de tete vont tomber! mais d'abord concentrons nous sur la crise actuelle!

voila mon avis ^_^

ps: les sakura sont bientot en fleur a Tokyo yeah! la semaine prochaine ils seront en pleine floraison!

Salut..

akaieric

Bravo Thomas... tu es toujours aussi engagé et perspicace!

frjp

"tout le monde peut faire des relevés de radioactivité, c est impossible a cacher"

Ah oui? Alors, quel est le niveau de radioactivité chez vous maintenant? Peut-être, vous ne savez pas? Pourquoi, vous n'avez pas de compteur Geiger? Dans ce cas, tout le monde ne peut pas faire de relevés et par conséquent dans une situation d'urgence les seuls chiffres accessibles rapidement sont les chiffres officiels, quels qu'ils soient.

Moi, ce qui m'a surpris, c'est qu'après avoir reçu deux bombes atomiques, la population japonaise n'est absolument pas éduquée au sujet des radiations. Je ne comprends pas…
Enfin si, je crois comprendre… les membres de la société japonaise sont hyper-spécialisés, chacun dans son domaine, mais en même temps trop souvent ils ignorent ce qui relève d'autres domaines. C'est de la sous-traitance à l'extrême et trop souvent on va jusqu'à sous-traiter la réflexion intellectuelle. Je peux comprendre; le système des 35 heures -supplémentaires par semaine- incite plus à la lecture de mangas qu'à celle des pages scientifiques de Wikipedia.

Le problème, donc, c'est que beaucoup de japonais ne se fient qu'à l'analyse des médias locaux… qui se contentent de se baser sur les données du gouvernement (apparemment les journalistes n'ont pas de compteur Geiger non plus). L'épluchure de l'oignon continue: le gouvernement actuel obtient ses données de la part des éternels fonctionnaires, qui ne font que relayer les mesures faites par … un organisme indépendant? que nenni… par TEPCO. Tada!
TEPCO, compagnie altruiste, mais aussi un modèle de transparence… si peu intéressée par les profits qu'elle va jusqu'à économiser sur l'équipement et l'alimentation de ses salariés pour nous vendre de l'électricité très bon marché en ces moments difficiles.

Imaginez, pour ceux en France, lors d'un contrôle fiscal à cause d'une anomalie dans les comptes, l'inspecteur qui dit: "Apparemment, il y a un problème, qu'est ce qui se passe?". PME: "Non, il n'y a pas de problème; juste, on a oublié de reverser la TVA et il on n'arrive pas a balancer les comptes, mais on est en train d'y travailler et en attendant on vous a compilé une feuille de calcul de 2000 pages". L'inspecteur: "D'accord, merci. Bon courage et n'oubliez pas de nous recontacter dès que vous avez du nouveau.".
Je fais sournoisement une analogie Etat Japonais/Inspecteur et TEPCO/PME, avec un sujet qui tient à coeur aux français, mais heureusement il ne s'agit que d'un problème de radiations ionisantes en réalité…

Personnellement, je ne partage pas l'optimisme de TEPCO et je pense que tant que les relevés n'ont pas été faits, il est malhonnête d'affirmer que tout va bien. Je pense aussi qu'être un professionnel de la production électrique ne veut pas dire qu'on soit une référence en gestion de crise nucléaire et encore moins en météorologie, courants océaniques, migrations de la faune marine ou santé publique. Si malgré cela l'état japonais s'obstine à consulter TEPCO sur ces sujets, c'est probablement qu'il est dépassé; parce qu'il n'a pas eu la prudence de se préparer contre une telle crise (et je ne parle pas que du gouvernement actuel).

Mais pour en revenir aux chiffres, certains relevés alarmants fait par GreenPeace (je ne suis pas un fan mais ils ont le mérite d'exister) ou l'IAEA ont été communiqués sur leurs sites respectifs bien avant de l'être sur la NHK. La radioactivité est quelque chose qui évolue avec le temps, les vents etc. par conséquent, à défaut d'avoir les mesures des organismes indépendants dans tous les endroits concernés -ça, ce n'est réalisable- il est tout à fait possible de cacher les données. Ce ne serait pas la première fois. J'espère cependant que ce n'est plus le cas.

Je réside au Japon, je consulte les médias japonais, anglais et français et ceci n'est que ma perception des évènements.

Thomas

frjp = vous résidez au Japon, mais vous semblez donc ne connaître que des Japonais autruches qui ne lisent que des manga, ou alors vous n'avez juste pas compris que ce n'est pas parce que les Japonais regardent la télé qu'ils sont font une opinion par eux-même ?

Soyez sûr que l'immense majorité des Japonais ne portent plus TEPCO dans leur coeur et qu'ils ne partagent absolument pas leur vision des choses. Mais après, on fait quoi ? On achète un compteur geiger ? Ce n'est pas le citoyen lambda qui va arranger les choses et encore moins le gaijin qui pense qu'il peut sauver le Japon (on a tous cette phase ici).

Et de ce que j'ai vu, les relevés de l'AIEA étaient au JT sur toutes les chaînes au Japon le soir même alors qu'il n'y avait plus vraiment de journalistes français ici pour en parler.

frjp

D'une part, je ne crois pas que ce soit le "gaijin" -terme discriminatoire comme vous le savez bien- qui va sauver le Japon, d'autant que sa fonction est de rester à l'extérieur bon gré mal gré; d'autre part je ne porte pas plus de crédit à la presse française que nécessaire. (On n'a pas du voir les même JTs non plus, parce que ceux que j'ai vu dans les premiers jours ne donnaient aucun chiffre - juste des daijoubus- )

Mais, s'il est vrai que chacun ait le droit à son avis… Si, ça devrait être au citoyen lambda d'arranger les choses…
Les lambdas qui se portent déjà volontaires en masse pour assister les victimes; je trouve ça très impressionnant.

Cependant que ça vous plaise ou non, cette société condamne tellement l'opinion individuelle qu'à la fin les gens abandonnent et se réfèrent plutôt à l'opinion qui leur est imposée. Ceux qui ne sont pas d'accord seront frappés d'ostracisme. La meilleure illustration est que Keiko, qui exprimait des propos raisonnables malgré une inquiétude légitime dans sa condition, s'est sentie obligée de s'excuser par la suite.

L'exemple provocateur des mangas, c'est qu'à force de satisfaire ce que la Société attend de vous, on ne se fatigue même plus à chercher par soi-même. D'ailleurs, c'est quelque chose que j'ai vécu moi-même ici; alors que je suis pourtant un "gaijin". Un émeu, en quelque sorte. Mais si je suis pas "politically correct", c'est sans doute parce que je ne comprends rien au mode de pensée de beaucoup de japonais…

Alors, les lamdas, c'est sans doute trop tard pour acheter un compteur Geiger (inutile de paniquer, mais de toute façon le Cesium 137 n'est pas nécessairement détectable avec un compteur Geiger), mais si comme Thomas l'affirme, ce n'est pas vous qui allez arranger les choses, alors je vous garantis que rien ne s'arrangera. Vous avez le droit de faire vos choix, quels qu'ils soient.

Vous savez que dans l'industrie qu'il y a encore des gens censés contrôler les opérateurs qui passent chez eux après la "retraite". Vous savez que ce sont souvent les mêmes qui font les audits et le consulting. Ca s'appelle des conflits d'intérêt.
Alors oui, je suis un "gaijin" et ma maigre contribution ne va pas vous sauver, mais l'avantage d'être à l'extérieur, c'est d'avoir une perspective d'observation différente (et celui d'être français, de ne pas la fermer!).

Pour dur que ce soit à résumer en quelques lignes, j'espère ne pas porter de conclusion simpliste (malgré les commentaires à mon propos), j'adore le Japon mais je sais aussi que tout n'y est pas rose.

Thomas

Les excuses de Keiko, c'est du respect, pas de la soumission.

Gaijin, c'est discriminatoire pour certains, on s'y fait ensuite.

Lisez un peu les archives de ce blog, vous verrez que je ne décris pas un Japon si rose que ça.

frjp

けいこさんは幸せの赤ちゃんが生まれるように〜

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.