« Un mail de Sendai | Accueil | Jama, moi ? »

18 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

martine

Bonjour,
je suis contente de vous lire.
Je vous lis depuis plusieurs années.
je vous avais demandé des renseignements sur Kyoto.Nous sommes venus au Japon mais sommes restés sur Tokyo (trop court) une prochaine fois.
Toujours remettre à plus tard, mais le 11 mon coeur s'est serré plus tard ou jamais.
Je suis donc venu sur votre blog et rien pas de nouvelle, parti à Séoul et pas revenu.
Nous avons passé la semaine à essayer de joindre deux amies de ma fille.
Nous avons eu un contact avec une mais l'autre se trouve dans la région de Sendai alors on attend.

A bientôt, pensons bien à ce pays et à ces gens que nous apprécions tant.
Amicalement.
Martine

Martin

Moi aussi, je l'ai trouvé beau et émouvant ce texte de F. Lachaud.
Mais à la réflexion, il laisse de côté la face négative du stoïcisme japonais. Cet immobilisme parfois désespérant, cette incapacité chronique à réagir rapidement aux évènements imprévus, à violer les codes quand cela est nécessaire. Il est bien trop tôt pour tirer le bilan de la tragédie des centrales nucléaires, mais il est d'ores et déjà évident que des erreurs terribles ont été commises cette dernière semaine. Et elles ne tiennent pas seulement à la médiocrité des responsables.

djakk

noon pas les commentaires 100% aigris des lecteurs des sites d'actu
pauvre Shoko

il n'y a pas plus de monde que d'habitude à Kyoto ?

Thomas

Plus de Français, oui !

Martin

Je ne sais si le commentaire concernant les 100% d'aigris s'adressait à moi, mais si tel est le cas, c'est que je me suis mal exprimé. Je voulais seulement dire qu'on ne rendra pas service au japonais en ne mettant en avant que leur admirable et, en l'occurrence, bouleversant stoïcisme (et toutes ces qualités qui font du Japon un pays si "différent"). Il faut aussi espérer que le drame actuel fera bouger en profondeur les lignes de force dans la société japonaise.
Ce n'est pas gagné d'avance. Tout ceux qui vivent là-bas savent de quoi je veux parler.

A part ça, les media français ont trouvé depuis aujourd'hui un autre os à ronger. Vue l'hystérie qu'ils ont contribué à propager cette dernière semaine, ce n'est peut-être pas plus mal pour les français du Japon.

J'ai hâte de retrouver les bords de la Kamo. A bientôt.

Martin.

rvmarec

Très beau texte de François Lachaud, un bon contrepoison contre l'inanité répandue ces jours-ci par les médias, notamment français. Rien n'est simple, non, et le stoïcisme japonais cache peut-être d'autres facettes. Mais on peut faire confiance à des gens si conscients du monde qui les entoure, si intelligents et dignes. Les Japonais ne sont pas dupes, parlent peu, mais agissent.

djakk

Martin > non, je m'imaginais les commentaires du blog "Ca va à Tokyo" ;-)

shoko

bah je n'ai pas choisi d'être citée sur LePost. Mais quand on m'a dit qu'on avait posté sur le live du Monde, je me suis dit: meeeeeerde!!! et ça n'a pas loupé. Ca m'apprendra à ouvrir trop ma gueule, comme on dit ^^; Promis, je ne parlerai plus que de ramen et de cappucino.
En tout cas, merci pour ton soutien Thomas :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.