« Comme dans le journal | Accueil | Ils ont osé »

30 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

bcg

Bonne nouvelle! Les étrangers sont donc les bienvenus pour dépenser leurs devises. Même si les mentalités n'ont pas changé, au moins les commerçants font-ils preuve de pragmatisme! L'argent n'a pas d'odeur.

Massiou

Je savais bien qu'avec le temps Osaka t'evoquerait de la melancolie !
La convivialite que tu evoques disparait peu a peu certes. Dans quelques dizaines d'annees, au meme endroit, un robot te servira ton sake si on ecoute les velleites des autorites d'Osaka. Evolution ou regression, je ne m'avancerai pas...

Tommy

Il y a un petit resto dokonomiyaki dans les sous sols dont les serveurs et le patron sont vraiment sympa et les plats sont aussi assez bons .
Je pense que cest un des seuls resto ou la clientele feminine est presente, a essaye juste pour lambiance .

Stéfan

Tiens, je crois bien que j'y ai mangé, dans ces couloirs remplis de restaurants sans fenêtres.

julie deffontaines

Bonjour,

Puisque vous m'en avez donné l'autorisation, j'ai publié aujourd'hui ce texte sur Paspourdesprunes.
Pourriez-vous m'envoyer votre mail pour vous mettre au courant des publications à venir; Cela serait plus simple.

Merci et à trés bientôt
Julie Deffpntaines
julie@paspourdesprunes.com

http://www.paspourdesprunes.com/japon/umeda-sans-dessus-ni-dessous

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.