« Rappel: le Japon, le réveil du Sumo ? | Accueil | Chez Bape (A Bathing Ape), Kyoto »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c7e6353ef00e5537115338834

Voici les sites qui parlent de Nuit de violences à Osaka, Nishinari :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

kuri

Il n'y a pas eu de "mai" en 68 au Japon, c'etait juste "la revolte des etudiants de Tokyo" (et des autres grandes facs). Si on croit a la reincarnation, c'est possible que certains soient revenus sur terre dans les corps de journaliers de Kamagasaki, sinon, je ne crois pas.
Je ne sais pas s'il y a eu aussi des agitations dans les burakus a la meme epoque, surement comme d'hab, mais c'etait independant du mouvement international.

Ce qui est navrant est qu'entre l'extreme-gauche qui brode bien et veut absolument en faire un combat ideologique... et les gaillards d'extreme-droite qui commentent la video sur you tube, personne n'en dit jamais rien.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.