« D'autres regards sur Kyoto | Accueil | Obama, 2 minutes d'arrêt »

06 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

yoshi007

rha Kyoto, on en est mégafan !!!

vivement le prochain voyage, ou plus qui sait ;-)

LoliLola

Beau-bon-pas cher! Que demande le peuple?!
Miam!

Massiou

Les goûts et les couleurs, c'est une discussion interminable...
Les habitants de Kyoto sont connus au Japon, et à juste titre je pense, pour leur fierté d'habiter une ville si belle et si riche d'histoire et de culture, parfois jusqu'à en être condescendant (ce que tu n'es pas je te rassure).
Ce qui est intéressant de lire dans tes témoignages, c'est ton point sur le Japon, celui de quelqu'un qui n'a jamais vécu à Tokyo et qui donc a des référents différents de la plupart de ceux d'entre nous qui vivent au Japon.
Confidence pour confidence, venir à Osaka me fait du bien à chaque fois: une ville populaire, qui grouille de vie, qui me change énormément de Tokyo la pincée et des ses habitants égoistes, insurportables, ultra-égocentriques et qui vivent dans une bulle...
Cela méritrait un grand débat de confrontation de points de vues..

tommy

il me semble qu'il y a à kyoto, un depato spécialisé dans les fringues pour gyaru o !
Et dans tous les dépatos du japon, on trouvera les memes choses que dans le hankyu men et surtout à kyoto !

Denys

J'étais ces trois derniers jours à Osaka et ce n'est pas une ville qui me laissera un mauvais souvenir. D'abord parce que j'aime les takoyaki, ensuite parce que les gens ont été aimables quand j'étais perdu (une fois qu'on sait comment s'y prendre pour acheter un ticket de métro, c'est facile... mais avant !). Demain, je suis de passage sur Kyoto, j'ai hâte ! Encore bravo pour ce blog et bonne continuation !

David

Oh ! Ben qu'est-ce que les gens peuvent bien dire de moi quand je me bosse sur une de ses voitures... tu sais on croise pas mal de photographe/journaliste automobile bien habillés de nos jour ;-)

Raloof

On peut dire aussi que le beau de Kyoto est toujours lie a la discipline, a l'amour de la discipline et que c'est un beau de sergent.
On peut etre parfaitement insensible a la sophistication severe des geishas et maikos, y voir encore ce beau de l'Imperatif Categorique.
On peut penser aussi que Kyoto vampirise la beaute japonaise, qui est multiple et qui heureusement ne se resume pas a cette esthetique guindee.
Et donc largement preferer une ville bordelique et vivante comme Osaka !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.